EDUARDOG

artiste-eduardog-marciano-contemporary
Zuu Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Zuu


150 x 150 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Living Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Living


146 x 114 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Purpose Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Purpose


73 x 60 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Delight Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Delight


100 x 81 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Flows Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Flows


60 x 60 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = September Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

September


146 x 114 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Universe Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Universe


162 x 130 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Life Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Life


Diamètre 140 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

alt = Summer Artiste Eduardog Marciano Contemporary abstrait abstract painting peinture Gallery Art contemporain ContemporaryArt Paris Place des vosges

Summer


120 x 120 cm

Acrylique sur toile

Pièce unique

EDUARDOG

BIOGRAPHIE

Né au Chili en 1953, Eduardog entretient avec sa terre d’origine un lien de cœur que son nomadisme naturel tend à accentuer.

L’artiste appartient à cette diaspora des Amériques qui porte au fond de son âme les inquiétudes et les peurs mais aussi cette irrésistible contamination de joie et de délires colorés que l’inconscient collectif véhicule telle une image d’Epinal. Dès ses premières peintures il a manifesté son attachement à cet univers chaotique et chamarré, à l’atmosphère « caliente », de foules en mouvement telles des marées humaines où l’être se noie dans une onde dévorante.

Eduardog s’est aujourd’hui émancipé de la nécessite de l’image ou de la représentation. Il poursuit désormais l’évolution picturale induite par le geste et la couleur. Seuls demeurent le mouvement de la peinture et l’éclatement des couleurs sous-tendus par une matière onctueuse presque gustative. L’artiste exécute une variation rythmée et fulgurante de son art, dans la gamme des couleurs primaires qu’il a toujours privilégiées, selon une accélération gestuelle libérée des contingences de la figure. Sa peinture matérialise la forme pure d’une force créatrice en action, expression d’un renouvellement des thématiques et des sources d’inspiration qui l’ont jusqu’alors habité.

La filiation de ce travail avec l’Abstraction Lyrique de Georges Mathieu ou l’Expressionnisme Abstrait d’un Pollock ou d’un de Kooning est évidemment inscrite dans sa gestuelle. Cependant, chez lui, l’accomplissement de l’œuvre ne résulte pas de la volonté iconoclaste d’un Mathieu ni de la revendication libératrice de Pollock. Sa gestuelle s’insère dans le déroulement particulier des concepts artistiques. Il retrouve ici un caractère esthétique et presque classique qu’ont combattu les artistes des années 50. L’acte créateur revendique le droit au plaisir et à la jouissance de l’œuvre, à la volupté que Matisse transcrivait dans le plaisir et la Joie de vivre.

000