AURÈLE

Aurèle Ricard | artist | Marciano Contemporary Art Gallery Paris
Aurèle Ricard Artist | Lostdog zorro Masque rouge | bull terrier bronze sculpture | Marciano Contemporary Art Gallery contemporain Place des Vosges

aurele-lostdog-zorro-masque-rouge-60x70x35 cm2

LostDog Zorro (masque rouge)


Bronze argenté et masque rouge
60 x 70 x 35 cm
8 exemplaires, numérotés et signés

Aurèle Ricard Artiste | Lostdog Redux La vie est belle black noir | Marciano Contemporary Art Gallery contemporain Paris

aurele-lostdog-redux-la-vie-est-belle-et-vous-etes-comme-elle-50x60x35cm4

LostDog Redux «La vie est belle et vous êtes comme elle»


Technique mixte sur résine
50 x 60 x 35 cm – Pièce unique

Aurèle Ricard Artist | Lostdog Zorro gold doré | Interior design | Marciano Contemporary Galerie Art contemporain Paris

aurele-lostdog-zorro-60x70x35 cm2

LostDog Zorro


Bronze
60 x 70 x 35 cm
8 exemplaires, numérotés et signés

AURÈLE

BIOGRAPHIE

Issu de la scène underground, Aurèle est un artiste plasticien autodidacte français. Il est aussi surnommé Lost Dog en rapport avec l’œuvre célèbre du même nom. Né en 1963, Il vit et travaille à New-York où il puise son inspiration. Son fameux “chien perdu” en témoigne. En effet, là-bas, l’artiste tombe sur un avis de recherche pour un chien perdu. Aurèle affirme par la suite : “Il y avait là tous les éléments de notre vie : l’argent, la quête matérielle ou spirituelle selon les individus, l’affectif, la question de la volonté, du choix, du désir, et surtout l’idée de la perte. Ce chien perdu était comme le symbole de l’homme perdu dans les désordres du monde moderne”.

C’est aussi à cette époque qu’il rencontre Andy Warhol. Avec lui, il envisage un travail artistique autour de l’image du chien perdu. Mais cette collaboration s’interrompt brutalement à la mort de Warhol en 1987. Admirateur de l’œuvre d’Yves Klein, il met au point en 1985 le jaune de chrome nᵒ 2. Il baptise, en hommage à l’International Klein Blue, l’International Aurèle Yellow. Le brevet de la formule est déposé à l’INPI quatre ans plus tard.

En 2010 pour l’exposition universelle de Shangaï, il crée « le chien jaune perdu de Shangaï ». Haut de 80 mètres, c’est la première tour zoomorphe. La même année, il présente sous la nef du Grand Palais, à l’occasion d’Art Paris, une œuvre monumentale « GiantLostDog ». L’œuvre est recouverte de feuilles d’Or. Une œuvre d’art virtuelle « LostDogConnection » est aussi présentée. Elle consiste en une collection de vidéos où figurent toutes les réponses à une question simple mais profonde « Et vous, qu’avez-vous perdu ? ». À l’automne, Nuit Blanche reprend le projet dans le parcours officiel à Paris. En 2016, Aurèle est décoré des Arts et Lettres. Retrouvez le désormais chez Marciano Contemporary.

000