FALCONE


Infinity Lovely Heart dream


Installation, Plexiglass, led

70 x 70 x 11 cm


Stormtrooper


Installation, Plexiglass, led

40 x 60 x 11 cm


Infinity Star dream


Installation, Plexiglass, led

100 x 100 x 11 cm


Infinity Heart dream


Installation, Plexiglass, led

140 x 140 x 11 cm


Infinity Breach two lines


Installation, Plexiglass, led

151 x 51 x 16cm


Infinity Small Guitar Dream


Installation, Plexiglass, led, guitare

100 x 100 x 17 cm


Infinity Cardio


Installation, Plexiglass, Néon

50 x 140 x 11 cm


Infinity Triangles


Installation, Plexiglass, led

120 x 120 x 11 cm


Infinity Rectangle


Installation, Plexiglass, Néon

150 x 90 x 19 cm


Infinity Spiral dream


Installation, Plexiglass, led

100 x 100 x 11 cm


Infinity Heart dream in a square


Installation, Plexiglass, led

100 x 100 x 12 cm


Infinity Circles Dream


Installation, Plexiglass, led

120 x 120 x 11 cm


Infinity flower néon


Installation, Plexiglass, Néon

120 x 11 x 11 cm


Infinity Hexagone Neon


Installation, Plexiglass, Néon

88 x 100 x 11 cm


Infinity hexagone dream


Installation, Plexiglass, led

100 x 100 x 11 cm


Infinity Guitare Dream


Installation, Plexiglass, led

140 x 70 x 11 cm


Hommage à Malévitch


Installation, Plexiglass, led

100 x 100 x 11 cm


Infinity Hexagone


Installation, Plexiglass, Néon

100 x 90 x 11 cm


Infinity Square


Installation, Plexiglass, led

70 x 70 x 11 cm


Infinity Circles


Installation, Plexiglass, led

70 x 70 x 11 cm


Infinity Weapon


Installation, Plexiglass, led

140 x 70 x 11 cm


BIOGRAPHIE

| FALCONE |

Falcone, autodidacte, designer, artiste a des racines bien ancrées dans l’histoire de l’art. Il dévoile en exclusivité son travail chez Marciano Contemporary.
La fondation d’art de son grand père, passionné d’œuvres géométriques et cinétiques, fut le terrain de jeux de son enfance. Les tableaux déstructurés de Carmelo Arden Quin l’intriguaient, il jouait avec les reliefs d’Agam et ceux de Soto. Des cercles, des carrés, à l’infini soutenu par la forme et la couleur l’entraînent à aller plus loin, à démultiplier l’image sans fin.

Il positionne ses créations entre expérience et œuvre contemplative. L’artiste choisit les LEDs, néons, fibres optiques et miroirs pour s’exprimer. L’art n’est-il pas une forme d’illusion ? Alors pourquoi pas une illusion optique. Avec ces matériaux, ses œuvres se vivent en direct par les spectateurs. Il se joue des espaces entre jeux de lumière et effets d’infini. Le spectateur voit alors son reflet se projeter dans une abysse de points lumineux. À sa façon, Falcone se place directement dans la lignée des artistes cinétiques.

Les codes visuels sont bousculés et l’on met remet en cause la faillibilité de l’œil : phénomènes optiques. Vivant avec son temps, Falcone a fait état du retour cyclique aux tendances passées (particulièrement les années 80) et s’applique à travailler des motifs très pop allant de Star Wars aux guitares électriques. Révélé tant par son audace que par son style, le prestigieux  hôtel parisien – Le Plaza Athénée – a sélectionné Falcone au printemps 2018, pour une exposition personnelle dans sa cour intérieure. Laissons-le-nous entraîner dans cet espace de lumière et de couleur, de profondeur et de réflexion. Falcone aime stimuler la participation du spectateur et joue à modifier sa perception en fonction de ses déplacements. Il s’empare alors de l’espace et vous transporte dans son monde de lumière et de couleur.

 

 

Et cependant pourtant. c’est pourquoi alors laquelle dont.  Et cependant pourtant. C’est pourquoi alors laquelle. Et cependant pourtant. C’est pourquoi alors laquelle dont. Et cependant pourtant. 

000